Comment préserver les châteaux forts comme Château-Gaillard Les Andelys des ravages du temps

Château-Gaillard Andelys

Situé en plein cœur du Vexin normand, le Château Gaillard est un ancien monument datant de l’époque médiévale. Situé à 100 km de Paris dans la commune des Andelys, ce site attire de nombreux visiteurs tous les ans.


Histoire du Château Gaillard


Le Château Gaillard est un site chargé d’histoire. Il fut l’initiative de Richard Cœur de Lion pour protéger la Normandie qui fut l’objet d’une discorde entre le Roi Richard Cœur de lion et Philipe Auguste. Cette forteresse qui trône fièrement la Seine a été construite après une année de dur labeur sur une falaise.
Il fait partie des châteaux les plus modernes et redoutables du Moyen Âge. Il est clairement mis en évidence par son donjon central. La position géographique du site permet en réalité de contrôler la vallée de la Seine avec pour objectif la protection de la ville de Rouen des invasions françaises.
Des milliers d’artisans et d’ouvriers ont participé à la construction de cette forteresse de montagne qui s’étend sur une grande superficie. Le Château sera renforcé plus tard en bénéficiant d’un énorme barrage sur la Seine.

Des fortifications vont aussi être érigées sur chaque côté des rives afin de rendre le site inexpugnable. La nouvelle structure du Château suscitait peur et crainte dans le rang des ennemis. Et pour cause, le site a été construit avec un certain nombre d’obstacles à franchir avant d’atteindre le donjon.

Politique de préservation des Châteaux


Les sites historiques et monuments comme les châteaux constituent une preuve des traditions passées. Ils ont une valeur culturelle et patrimoniale incontournable pour chaque région. Mais cette valeur n’est reconnue que s’ils font l’objet d’un intérêt sur le plan national et international.
Pour cela, il est nécessaire de les préserver des ravages du temps, d’autant plus qu’ils représentent en quelque sorte le garant de la culture et des traditions. Leur préservation permet donc de conserver et de perpétuer l’identité culturelle d’un peuple, mais aussi d’assurer leur longévité.
Il existe deux mesures de protection qui s’appliquent aux monuments historiques. On distingue l’inscription à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques et le classement.

  • Inscription à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques

  • Tout site présentant un intérêt historique ou architectural, comme le château Gaillard, peut être inscrit sur l’inventaire supplémentaire des monuments historiques par les préfets de région. Cela, même s’il n’a pas fait l’objet d’une demande de classement immédiat. Cette inscription se fait sur proposition de la commission régionale du Patrimoine et des Sites.

  • Le classement

  • En ce qui concerne le classement, les sites ou châteaux présentant un intérêt historique ou architectural sont classés sur le plan national par décision du ministre chargé de la Culture sur proposition de la commission supérieure des Monuments Historiques.
    Lorsque le château ou le site est classé, il n’est pas possible de le détruire ou de le rénover, que ce soit partiellement ou totalement sans l’autorisation de l’autorité compétente. Il peut s’agir du préfet de la région ou du ministre chargé de la culture.
    Dès que l’autorité donne son consentement, les travaux sont supervisés par l’administration de la culture. De même, les abords des sites classés ou inscrits doivent bénéficier d’une protection dans un périmètre d’un rayon de 500 m.


    Préservation par le tourisme


    Le développement du tourisme est également une façon de préserver les monuments des petites communes, le tourisme apporte des visiteurs qui participent à l’économie locale. On peut facilement imaginer des lieux comme château Gaillard à devenir un haut lieu de tourisme faisant venir visiteur apportant du financement pour le maintien du lieu.